61, Ch. Southière
Magog, J1X 0P1

819 843.3334
URGENCE : 911
ÉCHEC AU CRIME

Les fraudes et les aînés

Les fraudes et les aînés
Personne n’est à l’abri de la fraude et toute la population peut être la cible des fraudeurs. D’ailleurs, vous pouvez consulter l’onglet Prévention/citoyens/les fraudes pour en apprendre davantage. Par contre, certains types de fraudes visent particulièrement les aînés et nous les verrons un peu plus bas.

 

Si vous avez été victime de fraude, voici un aide-mémoire qui vous indique les choses à faire, dépendamment de votre situation:

  • Communiquez avec le service de police qui vous dessert.
  • Communiquez avec votre banque ou institution financière, ainsi que la société émettrice de votre carte de crédit.
  • Communiquez avec les 2 agences nationales de crédit afin de marquer votre rapport de solvabilité d’une alerte à la fraude (Équifax 1-800-465-7166 et TransUnion 1-866-525-0262)
  • Communiquez avec le Centre antifraude du Canada (1-888-495-8501).
  • Au besoin, communiquez avec le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (Cavac / 819-820-2822)

Par ailleurs, pour plus d’informations relatives aux fraudes, vous pouvez consulter « Le petit livre noire de la fraude » du Bureau de la concurrence du Canada.

 

Certains types de fraudes visent particulièrement les aînés et en voici deux exemples :
La fraude « Grand-Parent »

Il s’agit d’une fraude dont vous êtes la cible! Voici comment les suspects s’y prennent :

Un fraudeur vous contacte après avoir recueilli certaines informations personnelles sur vous et votre famille en consultant, par exemple, des réseaux sociaux.

Il se fait passer pour un membre de votre famille (petit-enfant) ou un proche (ami) et dit vivre une situation où il a un besoin urgent d’obtenir de l’argent. Par exemple, votre « proche » mentionnera qu’il a eu un accident ou qu’il est en prison à l’étranger.

Ensuite, on envoie quelqu’un chez vous pour récupérer l’argent ou encore on vous demande de faire parvenir les sous en utilisant un service de virement de fonds.

Si jamais vous recevez ce genre d’appel, soyez alertes! Posez des questions et faites vos propres vérifications. Ne succombez pas à la pression qu’on tente de vous mettre sur les épaules avec le facteur temps.

En cas de perte financière, communiquez avec le service de police qui vous aidera pour la suite des choses.

 

Les fraudes relatives aux services de rencontre

Certains d’entre vous avez peut-être un peu plus de temps à la retraite pour vous faire de nouveaux ami(e)s via les sites de rencontre ou en naviguant sur les réseaux sociaux. Cela vous amène à connaître de nouvelles personnes et développer des liens forts, qui parfois même, deviennent amoureux. Il n’y a rien de mal à agir ainsi. Par contre, vous devez être avisés de ce qui suit…

Des professionnels de la fraudes n’attendent que de faire votre rencontre! Pendant plusieurs semaines, voire des mois, on vous charmera et on vous séduira en exploitant votre côté romantique. La personne vous semblera à l’aise financièrement et vous dira peut-être même avoir hérité d’un montant important.

Une fois le lien créé, on vous demandera probablement à vous rencontrer. C’est à ce moment que les choses se compliqueront. La personne vit souvent des situations désespérées et elle vous expliquera que, pour toutes sortes de raisons, elle n’a pas accès à son argent. Elle vous demandera donc de l’aider financièrement et dira qu’elle remboursera le tout.

Parce que vous voulez rencontrer cette merveilleuse personne et que vous avez un grand cœur, vous l’aiderez. Cependant, cela ne s’arrêtera pas ainsi… Il lui arrivera d’autres situations les plus incroyables les unes que les autres et elle vous demandera de l’argent… encore et encore! En fait, elle vous en demandera autant et aussi longtemps que vous lui en ferez parvenir.

On demande généralement à ce que l’argent soit envoyé à l’aide de services de virement de fonds bien connus et souvent à l’étranger. L’adresse postale de la destination ne correspond pas toujours à l’adresse où la personne dit habiter.

 

S’il-vous-plaît, n’envoyez jamais d’argent et ne donnez jamais de renseignement financier suite à des rencontres virtuelles (même si vous lui avez parlé sur une « Web cam »).
En cas de doute, contactez votre service de police qui pourra vous éclairer. Nous en avons vu d’autres 😉