61, Ch. Southière
Magog, J1X 0P1

819 843.3334
URGENCE : 911
ÉCHEC AU CRIME

L’alcool et la drogue

L’alcool et la drogue
La consommation d’alcool et de drogue peut causer énormément de torts dans une société. À titre d’exemple, à la Régie de police de Memphrémagog, nous répondons presque quotidiennement à des appels de surconsommation d’alcool ou de drogue.

En effet, les policiers interviennent régulièrement sur des appels où des personnes sont intoxiquées. Par exemple, lors d’appels de troubles entre individus de toutes sortes, des cas de violences conjugales, des troubles de santé mentale, des cas de conduite avec les capacités affaiblies, des méfaits, des vols, etc.

Il est important de savoir que si vous commettez un délit alors que vous êtes intoxiqués, il est possible que, suite à l’arrestation, on vous émette une condition de ne pas consommer d’alcool ou de drogue en attendant votre procès. Si cette condition n’est pas respectée, vous risquez d’être détenu jusqu’à votre comparution.

Si vous connaissez un proche qui a un problème de dépendance ou encore si vous croyez souffrir vous-même d’un problème de dépendance à l’alcool, aux drogues ou aux jeux, voici quelques ressources pour vous aider (cliquez sur le lien):

 

L’alcool/la drogue et la conduite automobile

De 2014 à 2017 (inclusivement), la Régie de police de Memphrémagog a procédé à l’arrestation de 501 personnes pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et/ou la drogue.

Voici les conséquences légales possibles suite à une arrestation pour ce type de crime :

a) Moins de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang (si vous êtes « Tolérance zéro ») :
  • Constat d’infraction
  • Suspension du permis de conduire pendant une période de 90 jours.
  • Remorquage du véhicule et entreposage ($)
b) 80 mg d’alcool par 100 ml de sang et plus:
  • Arrestation, transport au poste, ordre de fournir des échantillons d’haleine et procédures judiciaires.
  • Suspension du permis de conduire pendant une période de 90 jours.
  • Remorquage du véhicule et même la saisie de celui-ci pendant une période de 30 jours si votre taux d’alcool est supérieur à 160 mg par 100 ml de sang. Par ailleurs, s’il s’agit d’une récidive en matière de conduite avec les capacités affaiblies, la saisie du véhicule sera alors de 90 jours.
c) Capacités affaiblies par la drogue :
  • Arrestation, transport au poste, ordre de fournir un échantillon d’urine ou de sang et procédures judiciaires.
  • Suspension du permis de conduire pendant une période de 90 jours.
  • Remorquage du véhicule et même la saisie de celui-ci pendant une période de 90 jours s’il s’agit d’une récidive en matière de conduite avec les capacités affaiblies.

 

Tout cela, c’est sans compter que lorsque vous buvez de l’alcool ou que vous consommez de la drogue avant de conduire, vous mettez votre vie et celle des autres en danger. Il s’agit donc d’un comportement très irresponsable!

Pour avoir une petite idée de votre taux d’alcool versus la quantité de consommations ingérées, vous pouvez cliquer sur le lien suivant qui mène au site d’Éducalcool. Mais ATTENTION! Ce n’est pas extrêmement précis.

De plus, gardez en tête que même si votre taux d’alcool est en deçà de la limite permise (80 mg d’alcool par 100 ml de sang), il est possible que vous soyez tout de même arrêté si vos capacités de conduire sont affaiblies par cette substance.

Sachez également qu’il n’y a que le temps qui est efficace pour l’élimination de l’alcool dans votre métabolisme. Nous éliminons en moyenne, les humains, environ une consommation à l’heure (exemple : 1 bière de 341 ml/h), et ce, peu importe si vous consommez du café ou faites de l’exercice!

Par exemple, une personne qui a un taux d’alcoolémie de 125 mg d’alcool par 100 ml de sang ne pourrait, en théorie, conduire que 3 heures plus tard. Cette donnée n’est vrai que si le métabolisme de la personne est en phase d’élimination… Donc, qu’elle a terminé de consommer depuis déjà un bon moment (l’alcool consommé a eu le temps d’être ingéré avant d’être éliminé).

Bref, le meilleur conseil que nous pourrions vous donner, c’est que dans le doute, il n’y a pas de doute… soyez intelligent et ne conduisez pas! Il y a tellement d’autres moyens mis à votre disposition (taxi, services de raccompagnement, un parent, un ami, etc.).